Les bons plans de François D’Haene dans le Beaufortain

Si vous ne savez pas qui est François d’Haene c’est que vous êtes potentiellement en train de passer à côté de votre vie de traileur… Difficile, en effet, de pratiquer cette discipline avec assiduité et passion sans avoir entendu parler de l’un des plus grands, si ce n’est le plus grand, des ultra-traileurs. Multiple vainqueur de l’Ultra-Trail du Mont-Blanc ou encore de la Diagonale des Fous, François détient également le record de la traversée du GR20 en Corse. Il est par ailleurs l’un des rares traileurs à avoir réussi à battre Kilian Jornet à la régulière sur l’épreuve qui a été qualifiée de « course du siècle » : l’UTMB 2017 (Kilian avait terminé deuxième après plus de 19 heures de lutte acharnée).

Nom : D’Haene
Prénom : François
Date de naissance : 24 décembre 1985
Team : Salomon
Lieu de résidence : Quelque part dans le Beaufortain 
Palmarès :
– triple vainqueur de l’UTMB (2012, 2014, 2017)
– quadruple vainqueur de la Diagonale des Fous (GRR) (2013, 2014, 2016, 2018)
– vainqueur de l’Ultra-Trail du Mont Fuji (Japon) (2014)
– vainqueur de l’Ultra-Trail de Madère (2017), etc.

François D'Haene - Run Advisor - Application de running -(c) David Gonthier

Le Beaufortain, un massif d’adoption

Installé avec sa femme et ses trois enfants depuis quelques années dans le massif du Beaufortain et, plus précisément à Arêches-Beaufort, François d’Haene connait malgré tout les montagnes alentours comme sa poche pour les arpenter runnings aux pieds l’été ou en skis de rando l’hiver.

L’été je m’entraîne énormément sur ces sentiers sans pour autant emprunter
les mêmes sur une semaine.

François D’Haene

« Je ne suis pas issu de la région, confirme-t-il. J’ai longtemps fait les allers-retours, depuis notre ancienne adresse pour profiter de ces paysages et des terrains techniques que propose le Beaufortain. Finalement, j’ai décidé de m’y installer définitivement et de construire ma vie familiale ici depuis deux ans. J’apprécie surtout la grande variété géologique et géographique que propose ce territoire. L’été, je m’entraîne énormément sur ces sentiers sans pour autant emprunter les mêmes sur une semaine. L’ensemble des stations des différentes vallées ont su garder un côté humain qui respecte la nature et la beauté des paysages. »

Il a accepté de nous livrer avec gentillesse quelques-uns de ses bons plans sur son massif d’adoption. 

En montagne avec François

Si vous comptiez sur François d’Haene pour vous livrer des petits circuits pépères sur des traces larges et roulantes, vous risquez forcément d’être déçu. Loin de vouloir jouer les élitistes, François d’Haene demeure cependant un amoureux des trails montagneux, engagés et techniques, de ceux qui vont font découvrir un territoire sous un regard neuf à chaque sortie et qui vous transportent à chaque foulée. Il est donc totalement normal que les parcours du champion se destinent avant tout aux traileurs habitués des parcours de montagne et qui aiment évoluer sur des terrains engagés. Parmi les trois traces qu’il nous a proposées, il a toutefois fait varier les distances de 20 à 50 kilomètres pour vous permettre d’adapter vos balades à vos envies mais également à votre niveau physique.

Bons plans de François d'Haene -6- Run Advisor application de running

La mise en bouche (parcours n°1)

C’est une entrée en matière qui se fait en douceur avec ce parcours n°1. « Il s’agit d’un parcours découverte mais pas pour débutants » confie cependant, avec un léger sourire, le champion. En effet, sur 21 kilomètres le parcours vous fera prendre plus de 1 600 mètres de dénivelé, il faudra donc avoir les lacets bien attachés (et les cuissots bien préparés). Au départ d’Arêche-Beaufort, la technicité reste cependant, à en croire François, « raisonnable ». Le tracé permet surtout d’éviter de trop s’isoler au cœur des montagnes. « C’est finalement l’idéal pour s’approprier le secteur et surtout apprécier la vue, ajoute-t-il. L’avantage, c’est surtout, qu’il existe de nombreuses possibilités d’extension à partir de cette boucle. »

Un petit goût de Pierra Menta (parcours n°2)

Pour le second parcours que nous propose François, les choses se compliquent un peu… et les distances s’allongent, surtout… 50 kilomètres au départ d’Arêches avec plus de 3 700 mètres de dénivelé… Ça calme… François prévient d’ailleurs d’entrée de jeu : « Il s’agit d’un parcours engagé avec une difficulté à ne pas négliger, il se destine donc, selon moi, aux traileurs aguerris qui souhaitent vivre une belle aventure dans les montagnes du Beaufortain. » Car si la difficulté peut effrayer, la récompense sera, par conséquent, de taille. « C’est un parcours extrêmement joli ! Un tracé typique d’une étape de la Pierra Menta été ! »

Bons plans de François d'Haene -7- Run Advisor application de running
Bons plans de François d'Haene -8- Run Advisor application de running

Panorama sur le Mont-Blanc (parcours n°3)

François d’Haene termine sa visite guidée par un parcours d’un peu moins de 30 kilomètres (pour 1 861 mètres de dénivelé tout de même…). Une boucle qu’il nous propose au départ de Beaufort qui, il nous l’assure, nous amènera à découvrir des panoramas incroyables sur les massifs du Mont-Blanc et du Beaufortain. « Attention,  prévient-il cependant, il s’agit d’une boucle technique au terrain légèrement cassant mais qui comporte surtout de longues ascensions qu’il faudra absorber en étant bien préparé ! »

Les bonnes adresses de François d’Haene

La première chose – hors-sentier – qu’il est nécessaire de savoir quand on parle de François d’Haene, c’est que le bougre a délaissé son activité initiale de kinésithérapeute, pour se lancer dans la viticulture. Avec sa femme, ils font en effet tourner depuis plusieurs années maintenant, un domaine situé dans le Beaujolais : le domaine du Germain. Fidèle à lui-même, François s’est d’ailleurs lancé quelques défis quant aux modes de livraison de son vin du fait de la crise sanitaire, et il n’est pas rare de le voir arpenter les sentiers du massif du Beaufortain avec son vin sur le dos ou, au contraire, d’aller sillonner quelques grandes villes de France, à vélo cargo, les caisses du précieux liquide posées à l’avant.

Pour plus d’informations : http://domainedugermain.com.

Bons plans de François d'Haene -9- Run Advisor application de running

Quand il s’agit maintenant de choisir quelques endroits où aller se ravitailler ou dormir, le champion fait dans la simplicité. 

Il nous recommande, par exemple une petite boulangerie, Le Fournil des Croës, qu’il apprécie particulièrement. « C’est une adresse sympa qui propose surtout des produits locaux ! On y trouve aussi des pains multi-céréales et de grandes variétés de viennoiseries afin de partir en sortie serein ! Située à Beaufort, elle a aussi la bonne idée d’être ouverte 7 jours sur 7 et ça, c’est pas mal pour les traileurs du dimanche ! Si vous ne savez pas quoi choisir, je vous conseille la petite spécialité : le sandwich caramel-noisettes ! »

Pour plus d’informations : Le Fournil des Croës, 73 Grande Rue 73270 BEAUFORT, https://www.les-croes.fr.

Si pour l’avant-course François d’Haene reste relativement conventionnel, vous pouvez compter sur lui pour l’après ! Aussi propose-t-il (quand la situation sanitaire le permettra, bien évidemment) de terminer vos sorties sur Beaufort par une petite mousse chez Dédé. Point de rencontres de toutes les générations, le bar a été repris par des jeunes dynamiques mais qui ont souhaité conserver le charme et l’authenticité de l’ambiance rétro. En été, les affamés pourront, bien sûr, apprécier les glaces, en hiver les crêpes… Mais si François conseille cette adresse « c’est avant tout pour le large choix de bières qu’on y retrouve dans la cave ! »

Plus d’informations : Bar Chez Dédé, Place de l’Eglise 73270 Arêches-Beaufort.

Bons plans de François d'Haene -10- Run Advisor application de running
Bons plans de François d'Haene -11- Run Advisor application de running

Pour la partie hébergement, le champion préfère conseiller aux amoureux de la montagne de tenter l’expérience des refuges. « Il en existe de très nombreux dans le massif, comme le refuge de l’Alpage, au-dessus du Lac de Saint-Guérin, ou le refuge des Marmottes, explique-t-il. Le mieux reste, cependant, de se renseigner auprès des Offices de tourisme pour savoir lesquels sont susceptibles de vous recevoir, que ce soit pour une halte « casse-croute » ou une nuit en montagne. »

Les dossards à épingler

Outre les parcours et les défis fixés par notre champion dans cet article, pour François d’Haene trois courses valent le coup qu’on y prenne un dossard dans le secteur. « Ces trois épreuves se détachent, à mon sens, par leur côté sportif mêlé au côté convivial. »

La Pierra Menta été

Il s’agit d’une course à étapes, inspirée de la célèbre épreuve de ski alpinisme qui se déroule habituellement en mars. La Pierra Menta été reprend les éléments qui ont fait de sa grande sœur hivernale une course mythique : trois jours en binome avec des moments off très conviviaux et propices au partage.

L’Ultra Tour du Beaufortain

C’est un ultra qui emprunte la partie la plus technique de l’UTMB, côté français. Une course qui sort du lot par son côté sauvage et ses paysages très divers.

Le Trail de Frison Roche 

Plusieurs distances sont proposées sur cette épreuve, de 7 à 42 kms. Il s’agit d’une course magnifique avec un ratio D+/km spécifique aux courses de montagne. Vous emprunterez les crêtes de la roche Parstire qui surplombent la vallée d’Arêches et que vous pourrez retrouver sur l’un des circuits préférés de François.

Bons plans de François d'Haene -15- Run Advisor application de running
Bons plans de François d'Haene -16- Run Advisor application de running
Bons plans de François d'Haene -17- Run Advisor application de running

À ne surtout pas manquer !

François d’Haene termine sa visite en nous expliquant les lieux qui, pour lui, font le charme du massif du Beaufortain, les trésors qui, finalement, l’auront convaincu de déménager avec femme et enfants pour venir s’installer au cœur des montagnes. « La région renferme de nombreux lieux qui méritent le détour. Sans pour autant en préférer un en particulier plutôt qu’un autre, j’adore malgré tout courir sur les crêtes avec le point de vue sur les différents lacs de montagne et leur barrage. Que ce soit le Lac de Roselend, le lac de la Gittaz, le lac de Saint Guérin, chacun a sa spécificité mais tous ont en commun l’aspect sauvage préservé. Ensuite, il est juste impensable, selon moi, de ne pas se laisser attirer par le phare du Beaufortain et ce caillou mythique qu’est la Pierra Menta. Aussi mystérieux, qu’attirant, ce repère vous permettra de vous orienter tout au long de vos sorties dans le secteur. »

Télécharger l'application

  • Android
  • Ios